FÊTE DE LA ENRAMÁ

FÊTE DE LA ENRAMÁ

La Enramá commémore l'arrivée du printemps. C'est probablement la fête la plus traditionnelle et enracinée de Chulilla et l'une des plus importantes du comté de Los Serranos. Elle est célébrée en mai et pour Pâques. Bien que tout le village participe, les véritables protagonistes sont les "mayorales" et "obreras", des garçons et filles d'entre 17 et 22 ans, qui sont accompagnés par les "floreras", des petites filles d'entre quatre et huit ans. Ils sont chargés de l'organisation de la fête.

La fête commence le jour de San Vicente Ferrer et se poursuit jusqu'au premier weekend de mai, moment où a lieu la Enramá. Durant cette période, tous les vendredi et samedi soir dans diverses rues du village on annonce que la fête approche.

Les événements du premier weekend de mai sont les suivants :

Samedi

-Enramá (Samedi matin), les "mayorales" se dirigent vers les berges de la rivières où ils coupent des branches de peuplier. Les branches sont chargées sur des charrettes tirées par des chevaux et transportées jusqu'au village. De par leur taille, le trajet et l'entrée dans le village constitue un événement spectaculaire.

-Les "Grupas" (samedi après-midi). Pèlerinage à la Vierge à cheval, qui parcourt le centre historique de Chulilla. Les participants sont habillés de costumes typiques locaux.

-"Jotas". A la fin des grupas, on danse la "Jota".

-Les "Mayos". Ce sont des chants en prose, décrivant avec ironie les événements qui ont eu lieu pendant l'année. Cet événement a lieu à minuit aux portes de l'église.

Dimanche

-Le "pollo". Lors de cet événement les jeunes du village rivalisent entre eux en faisant des tours humaines essayant d'atteindre des produits de la terre accrochés à une corde tenue par les "mayorales" eux-mêmes. À différents moments de la fête les "mayorales" et les "obreras" proposent à tout le village et aux visiteurs une grande dégustation des pâtisseries et vins typique de Chulilla.

La Enramá est la fête la plus ancienne dans la mémoire collective et qui a été transmise de génération en génération. C'est une fête pour les jeunes et dont bénéficie tout le village. La fête est organisée par les "mayorales" et les "obreras". Les "Mayorales"sont quatre jeunes âgés d'entre 17 et 22 ans. Les "obreras" sont deux jeunes filles d'ages similaires et on trouve également dans la fête deux "florericas", qui sont deux petites filles âgées d'entre quatre et sept ans.

La fête commence réellement le lundi de San Vicente Ferrer, le point final étant le premier week-end de mai. Le jour de San Vicente on met à la porte les nouveaux "mayorales" et "obreras". Dans l'après-midi sur la place de l'église, les "mayorales" entrant ainsi que les sortants dansent la "jota". A partir de là et jusqu'au premier weekend de mai, les vendredis et samedis soirs, les "mayorales" et les amis font le tour du village en jouant de la conque, en se plaçant sur des points stratégiques (la Peñeta et le Mirador) ce qui fait qu'on les entend dans tout le village.

Le premier samedi du mois, au matin, s'effectue l'entrée de la Enramá. L'entrée des branches de peuplier, coupées par les "mayorales" et amis. L'entrée est trés spectaculaire puisqu'elle se fait avec des chevaux, animal essentiel lors de cette fête. Le samedi après-midi ont lieu les "Grupas", pèlerinage à cheval en l'honneur de la Vierge et qui parcourt les rues les plus sinueuses du village. Durant la nuit, on chante les "Mayos", chant en prose de tout ce qui est arrivé à Chulilla au cours de l'année. Après le chant des "Mayos", les "mayorales" proposent à toutes les villageois et aux visiteurs une dégustation de pâtisseries typiques du village, accompagnées de vin moelleux et liquoreux.

Le dimanche après-midi, ceux qui seront un jour les "mayorales" et les amis des "mayorales", font des tours humaines, dans le but d'atteindre un jambon et un pain. Cet événement est connu comme le "Pollo", car il y a des années un poulet était accroché, et il existe d'innombrables anecdotes au sujet de la lutte pour ce poulet, entre les équipes. Une fois cet événement terminé les "obreras" offrent du reguiño et du chocolat à tout le village et aux visiteurs.

Les "mayorales"et les "obreras" ont une année devant eux pour continuer à profiter de la fête, puisque celle-ci se termine à Pâques, où les "mayorales" et "obreras" ont un rôle important dans les célébrations eucharistiques, terminant le jour de San Vicente Ferrer.

  • Détails :
  • Ville: Chulilla
  • Date de début: 04/04/2016
  • Date de fin: 01/05/2016
  • Primer fin de semana de mayo y domingo de Pascua

Rate and share