Église de San Francisco

Ce temple est le seul survivant du primitif ensemble monastique des franciscains. Le temple, de style gothique, accueillit la sépulture de plusieurs membres de la famille des Borja puis celle du Comte de Urgel. L’ancienne splendeur atteinte dans les siècles passée se réduit aujourd’hui aux voûtes et à la porte latérale, d’apparence similaire à celle de l’ancien couvent des Trinitaires. Récemment on réalisa une consolidation des murs. Bien que la visite intérieure ne soit pas possible, il vaut la peine de contempler sa façade.

  • Informations
  • Époque: Siglo XIV
  • Adresse
  • Puerta de San Francesc
  • Xàtiva
Galerie
Xativa_Img1.jpg

Xàtiva

Située stratégiquement sur la douce pente de la Sierra del Castillo, la ville se trouve entourée d’éléments naturels qui confèrent une beauté indescriptible au paysage. La Vía Augusta qui traverse la municipalité démontre l’importance qu’elle eut jades, conservée aujourd’hui par ses propres mérites, ce qui lui a permis d’obtenir la déclaration d’ensemble historique-artistique. Berceau du peintre José Ribera, El Españoleto, et deux papes de la dynastie des Borja, Xátiva s’est distinguée au cours des siècles. Ainsi, au XI siècle fut installée dans cette ville la première usine de papier d’Europe –fait en paille et riz, encore connu comme papier “xativi”– et fut depuis la moitié du XIII siècle jusqu’au début du XVIII la deuxième ville quant au nombre d’habitants et importance politique du Règne de Valencia. Comme toutes les villes importantes, Xátiva subit une étape noire avec l’arrivée des Borbons, étant donné que Felipe V, après sa victoire à Almansa, ordonna l’expulsion des Setabenses et la l’incendie de la ville. Comme souvenir de l’affrontement, le portrait du roi est conservé, à l’envers, dans le musée de l´Almodí.

Xativa_Img1.jpg

Évalue et partage