Peintures Rupestres

Img 1: PEINTURES RUPESTRES

La Province Valencienne conserve des peintures rupestres de renommée internationale, parmi lesquelles il convient de citer celle de la localité de Moixent, à l’intérieur de la région de la Costera. La valeur de ces vestiges de l’art préhistorique est telle que depuis 1998 ils sont protégés par l’UNESCO. Moixent n’est pas le seul village de l’arrière pays valencien où nos ancêtres ont retracé sur les murs des grottes leur mode de vie et leurs croyances. D’autres localités de la zone du Massif du Caroig, possède également le privilège de compter sur leur territoire des gisements archéologiques avec des peintures préhistoriques qui ont, elles aussi, été déclaré Patrimoine de l'Humanité par cet organisme international. On trouve dans cette zone entre 25% et 30% de l’art rupestre de la province de Valencia, même si l’on découvre, aujourd’hui encore, de nouveaux ensembles. On estime que ces peintures qui éveillent la curiosité de tous les experts en raison de la complexité de leur thème et de leur qualité de réalisation ont entre 7000 et 8000 ans. Tout semble indiquer que la situation géographique privilégiée de cette zone de l’arrière pays a favorisé l'établissement des populations, ce qui explique la quantité et la valeur des vestiges retrouvés. Certains des ensembles les plus importants de l’art rupestre, parmi les 30 qui sont conservés dans cette zone, de l’arrière pays de la province de Valencia, on trouve des scènes de chasse qui représentent des archers lançant des flèches contre des chèvres ou des cerfs, suivant des empreintes ou ramassant leur gibier. La cueillette du miel, ainsi que les figures humaines des hommes et des femmes, avec différents habits et un large éventail d’animaux, sont quelques uns des dessins que l’on peut voir à l’intérieur des grottes, après des milliers d'années. ART RUPESTRE EN MOIXENT. Refuge de la Penya. Se trouve dans le lit des rivières Cányoles, Albaida et Júcar, dans le ravin des Coves del Bosquet. Il s’agit de quatre refuges situés dans un talvère calcaire élevé, à 590 mètre d’altitude. Deux refuges abritent des peintures. Dans le premier, trois panneaux ont été identifiés. Sur l’un d’eux, un chasseur poursuit un cerf et sa femelle, tout deux en position statique. Sur l’autre, on peut voir une scène de collecte de miel, sur laquelle une silhouette humaine, munie d’un sac accroché dans son dos grimpe le long de longues cordes pour atteindre un essaim. Une biche est également présente. Le dernier d’entre eux conserve une biche semblable à la précédente en son intérieur. Le refuge du Barrranc del Bosquet. Ce refuge est représentatif des styles Macro-schématiques et Schématiques. Il conserve un grand nombre de peintures de ces styles, même si une seule d’entre elles peut s’attribuer au style du Levante : il s’agit d’un anthropomorphe. D’autres motifs intéressants sont les caprins et l’anthropomorphe schématique avec des bras serpentins. Barranco de la Cueva de les Alcusses. Ce ravin est un autre refuge important qui renferme des groupes d’archers du style du Levante, en position de marche. Refuge de Gontrán. Ce refuge conserve des restes de quatre zoomorphes du Levant (cerfs) et quelques anthropomorphes. Dans sa partie inférieure, on trouve des restes de méandres schématiques rarement visibles.

  • Features:
  • Type: BIC Monumento
  • Horaires: Visita libre
  • Époque: Prehistoria

Rate and share