Ermitage de Saint-Antoine et chapelle de la Vierge du Rosaire

L’ermitage dédié à Saint-Antoine Abbé, communément appelé La Capelleta, est le seul vestige de la première Église Paroissiale de Saint-Jean Baptiste. On ignore l'année de sa construction, mais l'acte de fondation de la Paroisse de Manises est daté du 3 avril 1370, date de son détachement de la Paroisse de Paterna.

Ermitage de Saint-Antoine

Ce lieu de culte fut utilisé jusqu'à l'inauguration de la nouvelle église, en 1751. Il fut ensuite démoli, mais on conserva une des chapelles qui devint, après des rénovations entreprises au milieu du XIXe siècle, le présent Ermitage de Saint-Antoine.

La façade actuelle de l'Ermitage est le résultat de plusieurs interventions, la dernière datant du début du XXIe siècle. La façade a une forme rectangulaire, plus haute que large ; elle est coiffée d'un clocher à jour abritant une petite cloche, et flanquée de deux pinacles de céramique à reflet métallique semblable à celle du clocher à jour. Le style de cette chapelle, suite aux diverses interventions, est maintenant éclectique : les caractéristiques néoclassiques prédominent à l'extérieur et les néogothiques à l'intérieur.

On accède au lieu de culte par une porte en bois dont les ferrures sont caractéristiques de la disposition en arc brisé propre au style gothique. Cette porte doit compter parmi les rares éléments de l'église originale qui ont été conservés.

Il y a un azulejo en céramique à côté de chacune des extrémités du linteau de la porte. Celui de gauche est un écriteau qui indique le nom actuel de l ‘ermitage. De l'autre côté, un azulejo représente la Vierge du Rosaire avec l'enfant Jésus dans ses bras. À gauche de la porte, un tableau en céramique a été installé en commémoration du VIe centenaire de la fondation de l'église paroissiale, célébré le 16 juillet 1970.

On peut y lire « à la mémoire de DON JAIME DE ARAGÓN, évêque de Valence ; DON FELIPE DE BOIL, sieur de Manises ; ROMEO DE SOLER, recteur de Paterna et chanoine de Valence ; et SANCHO DE SANCHO, syndic et procurateur des honnêtes hommes de Manises, qui fondèrent cette paroisse de Saint-Jean Baptiste, la détachant de celle de Paterna le 2 avril 1370. Manises 1970- VIe centenaire ».

Un autre tableau de céramique, réalisé par José Royo Vilar, se trouve sur un mur latéral. Le thème iconographique est celui du Saint-Viatique traversant en barque la rivière Turia, avec « la Torre » et le canal d'irrigation « Els Arcs », emblèmes de Paterna, et Manises, en arrière plan. Le tout est encadré de reproductions d'azulejos et de « socarrats » des XIVe et XVe siècles, propres aux ateliers de poterie des deux villes.

À l'intérieur de la petite chapelle, tout le soubassement est recouvert de carreaux de céramique de style Renaissance, fabriqués vers 1920. L'autel, de style néogothique, est situé sur le mur opposé à l'entrée, et abrite les images de Saint-Antoine de Padua et de la Vierge du Rosaire. D'un côté de la chapelle se trouvent les fonts baptismaux, en pierre tallée d'origine, qui datent du XIVe siècle.

  • Features:
  • Époque: Siglo XIV-XIX

Rate and share