Valence, senyera et amour

Publishing date 7/10/2013

Au long de la même journée, le 9 octobre, coïncident à Valence deux célébrations traditionnelles. L'une a à voir avec la paix et l'autre avec l'amour. La première commémore l'entrée de Jacques I dans la ville en 1238 pour la libérer de la domination musulmane et la deuxième représente la festivité de Saint-Denis, patron des amoureux valenciens. Cette fête est plus connue sous le nom de mocadorà. Et si cela vous semble peu... et bien il y en a encore : un festival de feux d'artifices sur l'ancien lit du fleuve Turia. Rien que cela!

 

Valence, senyera et amour

Les premiers jours d'octobre, les vitrines des fours et des pâtisseries valenciens se remplissent des couleurs criantes des fruits du verger valencien faits de massepain et des plus suggestifs mouchoirs ou mocadors. Saint-Denis, abbé d'Athènes, est le patron des amoureux valenciens. Donc, si vous êtes à Valence et vous êtes amoureux, un seul mot vous suffira : mocador.

Au milieu des célébrations officielles, le drapeau valencien descend du balcon principal de la Mairie et il est transporté en procession civique jusqu'à la Cathédrale. Après un Te Deum, le cortège se dirige au Parterre, là où face à la statue du Roi Jacques il y a lieu a l'offrande florale. Également à cette occasion festive, la nuit du 8 octobre, un festival international de pyrotechnie est tenu sur l'ancien lit du fleuve Turia, entre le Pont d'Aragon et la Passerelle de l'Exposition.

Otros datos:

Old news Valencia

Rate and share