IVAM, un anniversaire au musée

Publishing date 17/02/2014

L’Institut Valencia d'Art Modern (IVAM) s’investit au maximum pour célébrer un anniversaire spécial, pas moins de 25 belles années. À cette occasion et afin de commémorer toutes ces années à offrir le meilleur de l’art moderne dans la principale ville bordée par le Turia, le musée valencien a organisé tout au long de l’année 2014, plusieurs expositions avec les plus belles pièces de ses fonds. L’art à l’état brut pour un joyeux anniversaire.
IVAM, un anniversaire au musée

L’anniversaire sera célébré pendant toute l’année comme il se doit, avec 29 expositions. La première, baptisée Colección del IVAM. XXV aniversario (collection de l’IVAM. XXVè anniversaire) et organisée par le professeur et critique d’art Francisco Jarauta, sera inaugurée le 18 février, le jour de l’ouverture des portes de l’IVAM en 1989. Les 300 pièces exposées et sélectionnées parmi les 10 909 qui constituent ses fonds, permettent de parcourir l’histoire du musée depuis ses débuts.

Sur presque onze mille œuvres, propriété de l’IVAM, 6 467 correspondent à des dons et pour remercier la générosité des créateurs, l’exposition Donaciones 2010-2014 (dons 2010-2014) a été organisée par l’ex-directeur du musée Tomás Llorens. Pour sa part, José Francisco Yvars est le commissaire de l’exposition Dibujos inéditos (dessins inédits).

Fotografía de mujeres en la colección del IVAM (Photographies de femmes dans la collection de l’IVAM), sera exposée en mars de sorte qu’elle coïncide avec la Journée de la femme active. D’autres expositions commémoreront cette date anniversaire, telles que Frames and documents. Colección CIFO et Arte iberoamericano en la colección del IVAM (Collection CIFO et Art ibéroaméricain dans la collection de l’IVAM), ainsi que deux autres initiatives axées sur l’environnement urbain telles que Paisaje urbano en la colección de fotografía del IVAM (paysage urbain dans la collection de photographie de l’IVAM) et Ciudad Global, Ciudad Surreal (ville globale, ville surréelle).

Le musée a également réservé un espace aux nouvelles technologies avec Medialab de l’Institut Technologique du Massachusetts et les monographies de Rafael Calduch et Nanda Botella. Sans oublier les salles permanentes dédiées à Julio González, José Pinazo et Miquel Navarro.

L’IVAM, également connu comme Centro Julio González, a accueilli durant ce quart de siècle de nombreuses expositions, quelques unes en exclusivité en Espagne. Depuis sa fondation, le musée parcourt les principales avant-gardes du XXè siècle, avec notamment des artistes nationaux et internationaux. Parmi eux, Julio González, considéré comme le précurseur de la sculpture du XXè siècle. Des artistes espagnols comme Darío Villalba, Gerardo Rueda, Miquel Navarro, Juan Muñoz, Antoni Tápies, Antonio Saura, Equipo Crónica, Juan Genovés, Joan Fontcuberta ou Guillermo Pérez Villalta, sont seulement un petit échantillon de la longue liste des noms les plus significatifs et représentatifs de l’art espagnol qui sont passés par les salles d’exposition de ce musée.

Il a aussi accueilli l’œuvre de prestigieux artistes internationaux comme Georges Braque, Robert Rauschenberg, Anthony Caro, Elizabeth Murray, John Davies, Francis Bacon, Tony Bevan, Eva Hesse, Schwitters, Christopher Wool, James Rosenquist, Magdalena Abakanowicz, Alex Harris, Markus Lüpertz, Lee Friedlander, André Derain et actuellement celle de Jasper Johns.

Légendes des photos

Ivam 1: Richard Lindner. Rear Window, 1971
Ivam 2: Jean Arp. Coquille Nuage I. 1932
Ivam 3: Eduardo Arroyo. Vestido bajando la escalera (habillé descendant l’escalier), 1976
Ivam 4: Julio González.El hombre cactus (l’homme cactus)
Ivam 5: Henri Matisse. Océanie : le ciel.1946-1947
Ivam 6: José Manuel Ballester. Galeria Blanca (gallerie blanche) 2. 2004

 

www.ivam.es

Otros datos:

Old news Valencia

Rate and share