Fallas 2017, l'art éphémère devient éternel après la reconnaissance de l'Unesco

Publishing date 6/03/2017

Les Fallas 2017 seront très spéciales puisqu’elles ont été reconnues par l'Unesco comme Patrimoine Culturel Immatériel
Fallas 2017, l'art éphémère devient éternel après la reconnaissance de l'Unesco

Les rues de Valencia se font belles chaque mois de Mars, la ville se rempli de feu, de couleur, de bruit et de satire. En quelques jours les monuments éphémères qui dessinent l'idiosyncrasie de Valencia et avec lesquels on accueille le printemps se font sentir, deviennent palpable. Las Fallas sont l'une des fêtes les plus célèbres internationalement parmi toutes celles de la Région de Valencia et, depuis Novembre 2016, elles sont considérées par l'Unesco comme Patrimoine Culturel Immatériel. Un fait qui fera de l'édition 2017 l'une des plus spéciales. Laissez que les Fallas deviennent votre seul et unique projet du 15 au 19 Mars.

Bien que les Fallas de la ville de Valencia sont les plus célèbres, il est intéressant de découvrir celles de certaines localités de la province de Valencia (Cullera, Sagunto, Sueca, Tavernes de La Valldigna, Torrent o Xàtiva), et de la provincia de Castellón (Benicarló o Burriana). Des communes où les Fallas ont une saveur particulière et une ambiance particulière dans les rues.

Célébrées en l'honneur de San José, saint patron des charpentiers, les Fallas font du mois de Mars un synonyme de festivité. Ce sont des journées de poudre lors de la "mascletà" ou de la "Nit del Foc", d'art et de critique pour chacun des monuments Falleros et de tradition avec de grands événements tels que l'offrande de fleurs à la Vierge des Désemparés. Une fête qui n'a d'autre final que d'être consommée par les flammes de la "crema" dans la nuit du 19 Mars. Cette nuit où la magie du païen prend la ville à travers le feu purificateur.

Les Valenciens ont toujours eu une relation étroite avec la poudre à canon et le feu. Traditionnellement, la fête de San José était célébrée avec des feux de joie populaires, où l'on brulait des meubles et des vieux objets. Tradition qui a évolué jusqu’à devenir celle que nous connaissons aujourd'hui, avec des artistes falleros qui construisent tout au long de l'année des œuvres d'art remplies de satire et de critique sociale. La créativité, typiquement valencienne, occupe la ville pendant quelques jours, qui devient la meilleure vitrine de l'humour, de l'art, de la diversion sans mesure, de la démesure et du baroque, tant caractéristique du caractère valencien.

Web: Fallas

Otros datos:

Old news Valencia

Rate and share