Les trésors de l'Albufera d'Anna

Publishing date 16/03/2018

La splendide nature exposée dans la partie inférieure de la Région de Valencia du canal de Navarrés donne des caractéristiques géologiques particulières à la ville d'Anna (2 678 habitants), qui à son tour permet aux visiteurs de contempler de beaux spectacles naturel où l'eau est le protagoniste le plus important.
Les trésors de l'Albufera d'Anna

A Anna, dans la région de La Canal de Navarrés, le chuchotement de l'eau est omniprésent dans toute la commune, où gorges et sources de belles rumeurs coexistent pour le plaisir sonore et visuel du voyageur. Mais c'est son lac spectaculaire, un lac qui est également entouré de légendes, qui est le plus frappant pour Anna. Situé à un kilomètre du centre-ville, c'est un lac qui atteint une superficie de 300 mètres de large et possède une petite île au centre où nichent hérons, canards et oies.

 

Le voyageur est recommandé de visiter le lac d'Anna après quelques jours de pluie, quand le calme arrive et la tranquillité dans tous les environs s'intensifie. C’est alors qu’apparaissent des profondeurs aquatiques du lac, des « brotadores » ou « ullals », qui simulent les jets d'eau provenant d'une source.

 

Contempler le lac d'Anna est un spectacle pour les sens. Quand on s'y attend le moins, des sauts, des canaux et des étangs surgissent dans tous les coins, qui, avec la végétation qui l'entoure, composé principalement d'arbres de pins et de platanes, en font un lieu unique à Valencia. Mais il y a encore plus. Le voyageur, seul ou accompagné, dispose d'espaces disponibles dans le lac d'Anna pour le repos, les restaurants et les bars de plage. Pas de place pour l'ennui.

 

Ce n’est pas seulement le lac qui attire l'attention du visiteur. Mais aussi le Gorgo de la Escalera, une grande piscine d'eau qui descend de 136 marches ; Gorgo Catalán, une autre cascade formée par les eaux de la Fuente Negra ; ou el Azud, un fossé profond qui donne naissance à Gorgo del Palet. Tout ce qui touche à l'élément liquide a sa signification dans Anna, un véritable paradis aquatique.

 

Les vestiges retrouvés dans la commune de cette population parlent d'une occupation humaine de milliers d'années, ce qui n'est pas surprenant compte tenu de l'abondance de fluide qui nous donne la vie. L'origine de son nom réside est peut-être dans le mot arabe yanna et dans n'importe laquelle de ses significations, jardin ou verger, elle dénote précisément la présence de l'eau ou la fertilité qu'elle apporte.

 

L'Alhambra Valenciana

Lié aussi au monde de l'eau, il y a un autre bijou dans Anna qui peut être visité, mais dans ce cas, de type monumental. El Palacio de los Condes de Cervellón (Paseo de la Alameda, 4), qui abrite le Musée ethnologique et du Musée del Agua, est considéré comme « la Alhambra Valenciana ». Les raisons ne manquent pas. Il possède une cour spectaculaire et une salle d'origine arabe qui attirent sans aucun doute l'intérêt des voyageurs les plus curieux. Tout au long du bâtiment il y a une belle décoration islamique pleine de mosaïques en céramique, de plafonds à caissons et de plâtres.

 

Le palais a été restauré et adapté comme une habitation au début du 17ème siècle après que le roi Felipe III ait accordé à Anna le titre de comté à Fernando Pujades de Borja. De son étape originale (XII-XIII siècles) les fondations du bâtiment restent sur sa partie arrière. Souligner que les eaux du lac d'Anna descendent par le Palacio de los Condes de Cervellón au moyen d'une cascade. Attaché à la propriété on trouve la chapelle de Santa Ana, avec accès à la Plaza de la Alameda

 

Anna a subi un tremblement de terre en 1748 et ses effets ont été ressentis dans le bâtiment, qui a été rénové plusieurs fois. Aujourd'hui, il a un aspect splendide qui nous rappelle les scènes des Mille et Une Nuits. Bien que les premières références que nous avons du palais datant du 2 septembre 1244, où il apparaît dans la lettre de donation que le roi Jaime I a faite de la ville et son château à l'Ordre de Santiago.

Plus d'infos: Anna

Évalue et partage